Le Musée développe régulièrement des projets avec des associations, des établissements scolaires et des structures d’action sociale de la Haute-Vienne. Retrouvez dans cet espace quelques témoignages sur les différents projets réalisés et en cours.

partage d'expérience

« La classe, l’œuvre! » avec le collège de Rochechouart


Pour l’année 2018, un partenariat a été proposé avec le collège de Rochechouart dans le cadre du dispositif « La classe, l’œuvre! » mis en place conjointement par le ministère de la culture et le ministère de l’éducation nationale.

Ce dispositif vise à associer une classe et une œuvre conservée ou exposée dans le Musée. L’œuvre choisie conjointement par les équipes pédagogiques du collège et la chargée des publics du Musée a servi de fil directeur à la production d’un projet qui a été rendu public à l’occasion de la Nuit des Musées (19 mai 2018).

Ce dispositif favorise le déploiement d’un projet en lien avec les programmes disciplinaires tout en offrant les conditions d’une valorisation du travail des élèves. Pour cette première participation du Musée à ce dispositif national, un travail autour de l’exposition de printemps 2018 dédié à l’artiste Yona Friedman (né en 1923) a été proposé.

Un PEAC avec le collège Langevin de Saint-Junien

 
Le PEAC (parcours d'éducation artistique et culturelle) a pour ambition de favoriser l'égal accès de tous les élèves à l'art à travers l'acquisition d'une culture artistique personnelle.

Il s’agit ici d’une convention de partenariat pluriannuelle (sur 4 ans) avec le collège de Saint-Junien. Un niveau de classe sera accueilli au Musée durant plusieurs séances afin de réaliser un travail plastique spécifique, qui pourra faire l’objet d’une diffusion sur le site de l’académie ou sur un blog dédié.

Ce projet s’inscrira dans un parcours d’éducation artistique et culturelle. À l’issue de ces 4 années scolaires, l’ensemble des collégiens de cet établissement aura pu profiter d’un temps dédié au musée.

10 ans de collaboration avec l’espace petite enfance de Rochechouart

 
Depuis plus de 10 ans, un travail est mis en place avec l’espace petite enfance de Rochechouart qui comprend trois structures : une crèche, un RAM (relais d’assistantes maternelles) et un espace famille.

Chaque unité vient régulièrement au musée, mais une collaboration plus étroite s’est développée avec le RAM et l’espace famille. De mars à décembre, le RAM vient au musée un mercredi par mois. Au cours de ces 10 séances, les enfants et les adultes se familiarisent avec le lieu et les œuvres qui y sont présentées.

Depuis 10 ans, le musée a ainsi accueilli 250 enfants. Une approche par le sensible et la pratique artistique est proposée aux enfants comme aux adultes. Chaque rencontre est un temps de découverte, de partage et d’éveil de la sensibilité. L’atelier est ici un espace pour expérimenter : la matière, la couleur, les formes en partant toujours des œuvres exposées.

Un partenariat innovant avec le service d’Action Éducative en Milieu Ouvert (AEMO) de la MDD Ouest Haute-Vienne


Depuis 10 ans, le service des publics du Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne travaille en partenariat avec le service d’Action Éducative en Milieu Ouvert (AEMO) de la MDD (Maison du Département) Ouest Haute-Vienne.

Tous les 15 jours de mars à juillet, les groupes, encadrés par deux éducatrices de la MDD et par une chargée des publics du musée, sont ainsi reçus et accompagnés. La première rencontre a lieu en présence des familles (afin que les parents découvrent avec leurs enfants le musée) et se clôture début juillet par la présentation des réalisations exposées dans l’espace pédagogique.

 

Lutter contre le handicap avec l’Institut d’éducation motrice de Grossereix - Limoges


Depuis 2014, une convention est passée entre le Musée et l’IEM (institut d’éducation motrice de Grossereix - Limoges). Depuis 4 années, ce partenariat a permis d’accueillir au musée 46 enfants. Les groupes sont accueillis trois fois par an au Musée (à chaque nouvelle exposition) pour des visites ateliers qui se doublent d’une intervention organisée avec la chargée des publics du musée à l’institut une fois par mois.

Ce projet s’inscrit dans une démarche pédagogique interdisciplinaire, en collaboration entre le personnel du musée et le personnel enseignant et éducateur de l’institut. Il répond au désir de voir un public d’enfants handicapés intégrer un projet culturel. Il vise également à ce que ces enfants développent leur désir de communication, de partage ainsi que leur esprit créatif et critique. Durant l’atelier, un travail sur la motricité fine est exploité mais toujours avec une approche ludique.