2008 Nouvelles du Mont Analogue

1er mars - 18 mai 2008

 

Robert Barry, Marinus Boezem, Céleste Boursier-Mougenot, Ian Hamilton Finlay, Dora Garcia, Mario Garcia-Torres, Felix Gonzalez-Torres, Douglas Gordon, Raoul Hausmann, Július Koller, Marcel Märien, Roman Ondak, Nam June Paik, Tobias Rehberger, Ed Ruscha, Seth Siegelaub, Anne Robert JacquesTurgot.

Laissé inachevé par l'écrivain surréaliste René Daumal (1908-1944), le Mont Analogue est selon son auteur "un roman d'aventures alpines, non euclidiennes et symboliquement authentiques". Ce récit traite de la découverte d'une île au centre de laquelle est placée la plus haute montagne du monde, soit "le lien entre le ciel et la terre". Le sommet du mont est inaccessible mais sa base est accessible. "La porte de l'invisible doit être visible", postule Daumal.
Au début des années 1970, l'artiste slovaque Jűlius Koller (1939-2007) fonde au sommet des montagnes de Haute Tatras (Slovaquie) la "U.F.O Ganek Gallery", un espace entre "paradis et terre" selon les termes de l'artiste. Ce lieu de liberté n'est que partiellement fictif, il est réalisé mentalement par ses exposants. La galerie est un lieu de création sans frontière, un refuge intellectuel. Relevant la correspondance entre la nouvelle de Daumal et le projet de Jűlius Koller (dont un ensemble significatif vient d'être acquis par le Musée), l'exposition mêle prêts et œuvres de la collection autour de l'idée d'utopies subjectives, d’espaces fictifs, invisibles mais partageables et habitables par la pensée. Sous cette double tutelle se recoupent une trentaine d'œuvres signées par Robert Barry, Marius Boezem, Céleste Boursier-Mougenot, Ian Hamilton Finlay, Dora Garcia, Mario Garcia-Torres, Felix Gonzalez-Torres, Douglas Gordon, Raoul Hausmann, Jűlius Koller, Marcel Märien, Roman Ondak, Nam June Paik, Tobias Rehberger, Ed Ruscha, un ensemble de livres d'artiste (Seth Siegelaub) et la porte dérobée de Anne Robert Jacques Turgot (1727-1781).

Michelangelo Pistoletto, Una Donna, 1969-1994. Coll, Musée d'art contemporain de la Haute-Vienne, château de Rochechouart. Photo : Freddy Le Saux